CESCHIA Ferdinand, Alfred

Par Dominique Tantin

Né le 5 février 1908 à Berlin (Allemagne), fusillé le 26 mars 1941 à Champigneulles (Meurthe-et-Moselle) ; chauffeur ; militant communiste ; résistant OS.

Ferdinand Ceschia naquit à Berlin de parents italiens et fut naturalisé français. Marié sans enfant, il était domicilié à Neuves-Maisons (Meurthe-et-Moselle). « Communiste notoire », selon les archives, il travaillait pour les groupes de Meurthe-et-Moselle dans le cadre de l’Organisation spéciale (OS) du Parti communiste français (PCF).
Il fut arrêté le 16 février 1941 à Neuves-Maisons par la Feldgendarmerie après avoir été dénoncé par lettre pour transport d’armes et de munitions.
Incarcéré à la prison Charles-III de Nancy, il fut condamné à mort pour « détention illégale d’armes de guerre et de munitions » le 11 mars 1941 par le tribunal militaire de la Feldkommandantur 591 de Nancy et fusillé le 26 mars dans la forêt de Haye, au lieu-dit La Malpierre (fonds de Toul).
Son nom est inscrit sur le monument des fusillés de La Malpierre.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article168697, notice CESCHIA Ferdinand, Alfred par Dominique Tantin, version mise en ligne le 20 décembre 2014, dernière modification le 12 mars 2020.

Par Dominique Tantin

SOURCES : DAVCC, Caen (Notes Thomas Pouty). – Mémorial GenWeb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément