ROUSSEAU André

Par Virginie Daudin

Né le 17 mars 1920 à Bort-les-Orgues (Corrèze), fusillé après condamnation à mort le 31 juillet 1942 au champ de tir de Biard près de Poitiers (Vienne) ; ajusteur ; résistant Front national puis au sein des FTPF.

André Rousseau, né d’un père employé et d’une mère sans profession, résida à Poitiers puis à Cenon (Vienne), où il exerça la profession d’ajusteur dans les établissements Rocher à partir du 3 novembre 1941.
Il s’engagea dans les groupes FTPF de la région de Poitiers à partir de janvier 1942. Il distribua des tracts clandestins et participa à des actions de sabotage sur les voies de communication et les lignes téléphoniques.
Il fut arrêté le 15 avril 1942 sur son lieu de travail avec six autres ouvriers. Interné à la prison de la Pierre-Levée à Poitiers puis condamné à mort le 17 juillet par le tribunal militaire de la Feldkommandantur 677 de Poitiers, il a été fusillé le 31 juillet 1942 sur le champ de tir de Biard avec son camarade Georges André.
Son nom est inscrit sur le monument commémorant les 128 fusillés sur le champ de tir de Biard, inauguré le 8 mai 1949. Il figure également à Cenon (Vienne) sur le monument commémoratif 1939 - 1945 de l’usine Maurice Rocher, dédié "à la mémoire des membres du personnel de l’établissement (en tout 15 personnes) victimes des nazis et de leurs complices".

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article168806, notice ROUSSEAU André par Virginie Daudin, version mise en ligne le 22 décembre 2014, dernière modification le 23 octobre 2021.

Par Virginie Daudin

SOURCES : DAVCC, Caen. – Arch. Dép. Vienne, 1921W28. – Au nom de la Résistance, hommage aux 128 fusillés, coll. Centre régional « Résistance & Liberté » et MIMC Office national des anciens combattants Vienne, Poitiers, 2013 - mémorial genweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément