CHAMERY Pierre

Par Frédéric Stévenot

Né le 31 octobre 1924 à Hadol (Vosges), fusillé par condamnation le 6 juillet 1944 à Épinal (Vosges).

Comme Émile Grandadam, René Huser, Jean Ancel et André Plug, Pierre Chamery fut déféré devant le tribunal militaire allemand FK 662 siégeant à Épinal le 6 juillet 1944.
Ils furent condamnés à mort, et un peloton d’exécution allemand les fusilla le même jour.
Cela fit probablement suite à l’action du maquis de Corcieux contre un poste de guet allemand, le 6 juin, opération qui causa une réaction de la Wehrmacht, suite à quoi le groupe fut cerné et démantelé.
Il obtint la médaille de la Résistance par décret du 25 avril 1946, publié au Journal officiel le 17 mai 1946.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article168818, notice CHAMERY Pierre par Frédéric Stévenot, version mise en ligne le 22 décembre 2014, dernière modification le 28 mai 2022.

Par Frédéric Stévenot

SOURCES : DAVCC, Caen, Liste S 1744 142/44, Liste S 512/44 (Notes Thomas Pouty). — Site Ordre de la Libération.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément