SAMPAIX Simone, Lucienne

Par Julian Mischi

Née le 14 juin 1924 à Sedan (Ardennes), morte le 28 août 1998 à Lurcy-Lévis (Allier) ; militante communiste de Paris et de l’Allier ; résistante.

Simone Sampaix est la fille du secrétaire général de l’Humanité, Lucien Sampaix, et de Yvonne Sampaix, qui fut arrêté en 1939 et fusillé en 1941. Membre des Jeunesses communistes, elle s’engagea dans une activité militante clandestine dès le mois d’octobre 1940. Elle fut arrêtée par la police française le 13 mai 1942. Alors que deux de ses camarades de triangle, André Brivert et Robert Grinbert, furent exécutés, Simone Sampaix fut emprisonnée à la prison de la Santé, puis au fort de Romainville (Seine) avant de rejoindre Compiègne (Oise) pour faire partie du premier convoi de femmes déportées en France, le 24 janvier 1943. Internée au camp d’Auschwitz-Birkenau (Pologne) avec Marie-Claude Vaillant-Couturier*, elle fut ensuite évacuée vers Ravensbruck (Allemagne) et affectée à des travaux de bucheronnage. Lors de la libération du camp, la Croix Rouge suédoise la transporta vers l’hôpital de Malmö (Suède). Simone Sampaix rejoignit la France le 2 juin 1945.

Mariée en septembre 1946 avec Robert Lambotte, ancien déporté, journaliste à l’Humanité, elle divorça en mai 1957. En 1961, elle s’installa avec son compagnon, Maurice Blanc à Lurcy-Lévis où elle décéda en août 1998. Maurice Blanc, ancien résistant et militant communiste, mourut quelques semaines après.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article16882, notice SAMPAIX Simone, Lucienne par Julian Mischi, version mise en ligne le 20 octobre 2008, dernière modification le 31 mai 2021.

Par Julian Mischi

SOURCES : Résistance Allier, n° 2 de 1999. — Bourbonnais-Hebdo, n° 991 du 18 au 24 décembre 1998. — L’Humanité, 15 décembre 1948, 15 décembre 1953, 17 décembre 1961, 15 décembre 1966, 15 décembre 1969, 16 décembre 1971. — État civil de Sedan.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément