DUFFAU Roger, Jean

Par Frédéric Stévenot

Né le 23 juin 1909 à Eurville (Haute-Marne), fusillé le 12 octobre 1943 à Épinal (Vosges) ; cafetier ; résistant aide et sauvetage.

Marié, père de deux enfants et demeurant à Remiremont (Vosges), Roger Duffau y fut arrêté le 10 juillet 1943 par la Sipo-SD, pour « complicité dans la désertion de militaires allemands ». Il s’agissait en réalité d’une aide à l’évasion de soldats yougoslaves incorporés de force dans la Wehrmacht. Il ne semble pas avoir appartenu à un mouvement de résistance, notamment de Centurie dont Lucien Méline était le chef local. Tous deux furent arrêtés avec Henri Royer.
Tous internés à la prison de la Vierge à Épinal, ils furent déférés devant le tribunal militaire allemand FK 662 siégeant dans la ville, qui les condamna à mort le 4 septembre 1943.
Un peloton d’exécution allemand les fusilla le 12 octobre 1943 à Épinal.
La Délégation générale du gouvernement français dans les territoires occupés (DGTO) était intervenue en vain le 9 septembre.
Le nom de Roger Duffau figure sur le monument des fusillés vosgiens, à Épinal, dans le quartier de la Vierge.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article168826, notice DUFFAU Roger, Jean par Frédéric Stévenot, version mise en ligne le 22 décembre 2014, dernière modification le 29 janvier 2019.

Par Frédéric Stévenot

SOURCE : DAVCC, Caen, B VII, 0905 ; B VIII dossier 4 ; Liste S 1744, réf. 285/43 ; Liste S 300/43 (Notes Thomas Pouty).

fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément