BLANQUET René, Jean

Par Jacques Girault

Né le 3 août 1920 à Carmaux (Tarn), mort le 5 mars 2007 à Ramonville-Saint-Agne (Haute-Garonne) ; instituteur dans le Tarn ; militant syndicaliste du SNI ; militant communiste.

Natif du hameau du Vivier, fils d’un mineur et d’une cultivatrice, René Blanquet entra à l’Ecole normale d’instituteurs en 1938 et adhéra alors aux Jeunesses socialistes SFIO. Titulaire de la préparation militaire supérieure, il effectua un séjour dans les Chantiers de Jeunesse, avant de débuter comme instituteur à Rosières par Carmaux. Il se maria en août 1943 à Blagnac (Haute-Garonne) avec Marie, Antoinette Rivière, institutrice d’opinions communistes, fille d’un cultivateur radical-socialiste. Ils eurent deux enfants.

Membre du Syndicat national des instituteurs dès la Libération, René Blanquet adhéra en 1948 également à la FEN-CGT, puis Parti communiste français en janvier 1952. La fédération communiste le proposa pour suivre le stage central organisé par le Parti pour les instituteurs communistes en juillet 1953. Elle estimait par ailleurs qu’il se laissait "trop absorber par son métier".

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article16887, notice BLANQUET René, Jean par Jacques Girault, version mise en ligne le 20 octobre 2008, dernière modification le 16 octobre 2021.

Par Jacques Girault

SOURCE : Arch. comité national du PCF.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément