HENRY Alfred, Marius

Par Michel Thébault

Né le 19 juin 1900 à Charenton-le-Pont (Seine, Val-de-Marne), fusillé le 24 octobre 1941 au Mont-Valérien, commune de Suresnes (Seine, Hauts-de-Seine) ; ouvrier ; résistant du réseau Hector.

Il était le fils de Léon Henry, âgé de 40 ans à sa naissance, cocher, et de Constance, Lucie, Marthe Millar, âgée de 32 ans, couturière, domiciliés 56, avenue de Paris à Charenton-le-Pont. Alfred Henry résidait à Paris (XIe arr.) au début des années 1940. Marié à Orléans (Loiret) le 27 juin 1930 avec Thérèse, Antoinette Christoux, il était père d’un enfant. Il exerçait la profession d’ouvrier.
Il s’engagea en novembre 1940 au sein du réseau Hector. Ce réseau de résistance français fut implanté en zone occupée par le colonel Alfred Heurteaux et subventionné par le Service de renseignements de l’armée de l’air française (SR Air) ; il recrutait parmi les anciens militaires et les anciens combattants et se destinait au départ avant tout à la collecte de renseignements.
Alfred Henry fut arrêté le 19 juin 1941 à Paris par les autorités allemandes et accusé d’« intelligence avec l’ennemi ». Il fut incarcéré à la prison de Fresnes (Seine, Val-de-Marne), jugé le 11 octobre 1941 et condamné à mort en même temps que Paul Keller, du même réseau, par le tribunal militaire attaché au commandement du Gross Paris. Il fut passé par les armes avec Paul Keller, Bernard Anquetil, Roger Bonnand et Paul Grossin le 24 octobre 1941, au Mont-Valérien.
Alfred Henry fut inhumé au cimetière parisien d’Ivry-sur-Seine (Seine, Val-de-Marne) le 24 octobre 1941 division 39, ligne 4, n° 43 puis transféré le 18 janvier 1947 à Martigny
La mention « Mort pour la France » lui fut attribuée par le secrétariat général aux Anciens Combattants le 18 avril 1945.
Son nom figure sur la cloche du Mémorial de la France combattante au Mont-Valérien, sur le monument aux morts et sur une plaque commémorative de la mairie de Martigny-les-Bains (Vosges).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article168874, notice HENRY Alfred, Marius par Michel Thébault, version mise en ligne le 22 décembre 2014, dernière modification le 6 août 2021.

Par Michel Thébault

SOURCES : DAVCC, Caen (Notes Thomas Pouty). — Site Mémoire des Hommes, base des fusillés du Mont-Valérien. — Mémorial GenWeb. — Répertoire des fusillés inhumés au cimetière parisien d’Ivry.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément