LETISSERAND Roger, Charles

Par Delphine Leneveu, Annie Pennetier

Né le 20 septembre 1923 à Val-d’Ajol (Vosges), fusillé le 16 février 1944 à Frotey-les-Vesoul (Haute-Saône) ; mécanicien ajusteur ; résistant, membre des FTPF.

Célibataire, Roger Letisserand vivait à Val-d’Ajol. Réfractaire au Service du travail obligatoire (STO), il entra dans le groupe Surcouf, compagnie Valmy à partir du mois de septembre 1943. Il était en charge de l’instruction paramilitaire, de la récupération et du transport des armes.
Roger Letisserand fut arrêté le 20 décembre 1943 à Fougerolles (Haute-Saône) par la Feldgendarmerie de Lure pour « actes de franc-tireur et menées anti-allemandes ». Il fut interné successivement à la prison de Lure puis de Vesoul (Haute-Saône).
Condamné à mort le 7 ou le 11 février 1944 (selon les sources) par le tribunal militaire allemand de Vesoul (FK 661), Roger Letisserand a été fusillé le 16 février 1944 à la Combe de Freteuille à Frotey-les-Vesoul.
Huit résistants tombèrent sous les balles ce jour là : Eugène Barthélémy, Gilbert Duhaut, Henri Duhaut , Marcel Fournier, François Henry, Henri Henry, Roger Letisserand , Bernard Maitre.
Son nom est inscrit sur le monument aux morts de Val-d’Ajol et sur la stèle commémorative de la Combe de Freteuille (39 noms).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article168911, notice LETISSERAND Roger, Charles par Delphine Leneveu, Annie Pennetier, version mise en ligne le 23 décembre 2014, dernière modification le 10 février 2018.

Par Delphine Leneveu, Annie Pennetier

SOURCES : DAVCC, Caen (Notes Thomas Pouty). — MémorialGenWeb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément