FANTINI Riziero

Par Antonio Bechelloni

Né le 16 juillet 1892 à Coppino (L’Aquila, Italie), fusillé par les soldats allemands le 31 décembre 1943, en France ; maçon ; anarchiste ; résistant.

Riziero Fantini abandonna son village natal, dans les Abruzzes, pour s’installer à Rome à la recherche de travail. Il fréquenta les anarchistes locaux ainsi que ceux des Marches. Il collabora au journal anarchiste La Frusta puis à Umanità nova et Libero accordo. De 1921 à 1922 il tint des conférences à Rome et dans les Marches à l’occasion des procès contre Sacco et Vanzetti, en plaidant leur innocence. Fiché comme dangereux par le régime fasciste, il fut soumis à surveillance et inclus dans la liste des personnes à arrêter en certaines circonstances. On ne sait pas exactement quand il émigra clandestinement en France où il fut fusillé le 31 décembre 1943 « car responsable de violences contre les forces armées allemandes ».

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article168984, notice FANTINI Riziero par Antonio Bechelloni, version mise en ligne le 25 décembre 2014, dernière modification le 11 mars 2020.

Par Antonio Bechelloni

SOURCES : Maurizio Antonioli, Giampiero Berti, Santi Fedele, Pasquale Iuso (sous la direction de), Dizionario biografico degli anarchici italiani, Pisa, BFS Edizioni, 2004. — DAVCC, Caen : il ne figure pas sur les listes de fusillés par condamnation.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément