FRANÇOIS Marcel, Henri

Par Dominique Tantin

Né le 18 octobre 1897 à Paris, fusillé le 15 juillet 1942 au Mont-Valérien, commune de Suresnes (Seine, Hauts-de-Seine) ; manœuvre ; résistant communiste.

Domicilié à Paris (XVIIIe arr.), Marcel François fut arrêté par les Allemands dans le département de la Seine et emprisonné à la Santé.
Il fut condamné à mort le 10 juillet 1942 pour « détention d’armes et activité communiste » par le tribunal militaire de la Feldkommandantur du Gross Paris siégeant rue Boissy-d’Anglas (VIIIe arr.) et fusillé le 15 juillet à 16 h 04 au fort du Mont-Valérien.
Il fut inhumé à Ivry-sur-Seine (Seine, Val-de-Marne). Son nom est inscrit sur le Mémorial du Mont-Valérien et il fut déclaré « Mort pour la France » par le ministère des Anciens Combattants le 18 septembre 1972.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article169046, notice FRANÇOIS Marcel, Henri par Dominique Tantin, version mise en ligne le 26 décembre 2014, dernière modification le 11 mars 2020.

Par Dominique Tantin

SOURCES : DAVCC, Caen (Notes Thomas Pouty). – Site Internet Mémoire des Hommes.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément