MILHON Fernand, Marcel

Par Jean-Marie Guillon

Né le 28 juillet 1919 à Châteaurenard (Bouches-du-Rhône), mort en action le 10 juin 1944 à Carpentras (Vaucluse) ; résistant, chef d’un groupe franc des MUR.

Ancien maquisard en Savoie, agent du réseau Tartane-Masséna, chef d’un groupe franc des MUR, il fut tué à Vaison-la-Romaine dans la voiture qui le ramenait de mission et qui est venue buter sur un barrage allemand. Son corps est laissé sur la chaussée.
Il obtint la mention Mort pour la France et fut homologué FFC, réseau Tartane-Masséna (BCRA, Maurice Duclos, alias Saint-Jacques).

Son nom figure sur le monument aux morts de Carpentras et le monument à la Résistance des Bouches-du-Rhône du plateau Sainte-Anne (Lambesc-La Roque d’Anthéron).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article169066, notice MILHON Fernand, Marcel par Jean-Marie Guillon, version mise en ligne le 26 décembre 2014, dernière modification le 9 octobre 2021.

Par Jean-Marie Guillon

SOURCES : Mémoire des Hommes SHD Caen DAVCC 21 P 95433 et 21 P 11 41 , Vincennes GR 16 P 419176 (nc). — Claude Arnoux, Maquis Ventoux, quelques pages de la Résistance en Vaucluse, Avignon, Les Presses Universelles, 1974. — Mémoire des Hommes. — À consulter ultérieurement : Service historique de la Défense, Vincennes GR 16 P 419176 et GR 28 P 11 41 ; SHD-AVCC Caen, AC 21 P 95433.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément