FLOIRAS Louis

Par Louis Botella

Né vers 1868, mort en septembre 1910 ; crieur de journaux ; syndicaliste CGT des Bouches-du-Rhône ; libre-penseur.

Trésorier du syndicat CGT des crieurs et vendeurs de journaux de Marseille, Louis Foiras le représenta au sein de l’Union des chambres syndicales ouvrières (UCSO) des Bouches-du-Rhône depuis 1909 au moins.

Il décéda à 42 ans et ses obsèques eurent lieu le 13 septembre 1910.

Il était également libre-penseur.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article169105, notice FLOIRAS Louis par Louis Botella, version mise en ligne le 27 décembre 2014, dernière modification le 27 décembre 2014.

Par Louis Botella

SOURCE : L’Ouvrier syndiqué, organe officiel de l’Union des chambres syndicales ouvrières des Bouches-du-Rhône et de la Bourse du travail de Marseille, 1er octobre 1910 (BNF, Gallica).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément