ESCOFFIER Henri, Marius, Alexis

Par Jean-Marie Guillon

Né le 27 septembre 1920 à Saint-Hilaire-du-Rosier (Isère), exécuté le 14 juin 1944 à Mérindol (Vaucluse) ; gendarme ; résistant.

Fils de Camille Escoffier et d’Alice Jany, marié à Georgette Albanet le 20 août 1943 à La Sône (Isère), Henri Escoffier faisait partie de la brigade de Lauris (Vaucluse) en tant que gendarme stagiaire. Il fut arrêté le 14 juin 1944 avec trois autres gendarmes de sa brigade, Robert Buatois*, Louis Chauvet* et Henri Célérier*, à Cucuron (Vaucluse), alors qu’ils étaient en civil et armés, par des hommes de la 8e compagnie Brandebourg. Venus à pied de Lauris pour prendre contact avec le maquis Francs-tireurs et partisans (FTP), ils étaient cachés chez le responsable local de la Résistance lorsqu’ils furent pris. Conduits à Pertuis (Vaucluse), interrogés, ils furent exécutés sur le territoire de la commune de Mérindol, au lieu-dit Les Maufrines. Leurs corps furent découverts le 15 juin par le garde champêtre. Une stèle à leur mémoire fut érigée devant l’entrée du cimetière de Mérindol et une plaque fut apposée à la gendarmerie de Lauris. Les quatre gendarmes ont été décorés à titre posthume de la Médaille militaire et de la Croix de guerre. Henri Escoffier reçut la Médaille de la Résistance à titre posthume le 2 février 1960. Depuis le 19 février 2015, la nouvelle caserne de gendarmerie de Cadenet (Vaucluse) porte le nom de Caserne des fusillés du 14 juin 1944.
Il est inhumé dans la partie ancienne du cimetière municipal de Saint Hilaire du Rosier (Isère), dans un caveau familial.

Voir Site d’exécution Mérindol (Vaucluse)

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article169121, notice ESCOFFIER Henri, Marius, Alexis par Jean-Marie Guillon, version mise en ligne le 27 décembre 2014, dernière modification le 8 octobre 2021.

Par Jean-Marie Guillon

SOURCES : Mémoire des Hommes Caen DAVCC 21 P 642065 et Vincennes GR 16 P 210871 (nc).— Site MémorialGenWeb.— Association des amis du Musée de la Résistance et de la Déportation, La mémoire gravée. Monuments, stèles et plaques commémoratifs de la Seconde Guerre mondiale dans le département de Vaucluse, Fontaine-de-Vaucluse, Musée d’Histoire, 2002.— Vaucluse 44, l’année de la liberté retrouvée. Aspects de la Résistance et de la Libération, Avignon, ONAC-Mission du 60e anniversaire des Débarquements et de la Libération de la France-Département du Vaucluse, 2004. — Note d’Yves Gauzentes, Souvenir Français - Président secteur Pays Vinois Chambaran Vercors, Association des Pionniers du Vercors : relevé dans le cimetière de Saint Hilaire du Rosier (Isère) du 16 mai 2019.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément