PLATEAUX Albert, Louis

Par Jean-Marie Guillon

Né le 1er janvier 1926 à Dallon (Aisne), dit exécuté le 11 août 1944 par les troupes allemandes à Sault (Vaucluse) mais en fait survivant ; ouvrier agricole ; FFI (Forces françaises de l’intérieur).

Fils d’Albert Gustave Plateaux et de Louise Deville, marié à Clodia Deflaux, résidant à Oppède (Vaucluse), ce jeune homme est dit abattu le 11 août 1944 par des militaires allemands. Ceux-ci avaient investi la ferme du Castellet, près du hameau de Saint-Jean-de-Sault, sur la commune de Sault. Le propriétaire de la ferme, Gustave Roux*, était membre de la Section atterrissages et parachutages (SAP) et participait aux opérations sur l’important terrain Spitfire où une opération pick-up avait déposé dans la nuit d’importantes personnalités de la Résistance – le futur préfet de Paris Charles Luizet, le commissaire régional de la République dans le Nord, Francis-Louis Closon (qui témoignera de ce drame), etc. -, et récupérés des aviateurs alliés abattus dans la région. Gustave Roux*, et les coupeurs de lavande qui travaillaient pour lui et participaient de la Résistance locale furent exécutés en représailles.

Voir Site d’exécution Sault (Vaucluse)

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article169166, notice PLATEAUX Albert, Louis par Jean-Marie Guillon, version mise en ligne le 27 décembre 2014, dernière modification le 18 novembre 2019.

Par Jean-Marie Guillon

SHD GR 16 P 481663. ⎯ Arch. dép. Gard, 3 U 7 252 (cour de justice de Nîmes, dossier Paolino). ⎯ Arch. privées, fonds Pétré, Livre noir pour la XVe Région, Service des recherches de crimes de guerre ennemis, 4 juillet 1945. ⎯ Claude Arnoux, Maquis Ventoux, quelques pages de la Résistance en Vaucluse, Avignon, Les Presses Universelles, 1974. ⎯ Association des amis du Musée de la Résistance et de la Déportation, La mémoire gravée. Monuments, stèles et plaques commémoratifs de la Seconde Guerre mondiale dans le département de Vaucluse, Fontaine-de-Vaucluse, Musée d’Histoire, 2002. ⎯ Aimé Autrand, Le département du Vaucluse de la défaite à la Libération : mai 1940-25 août 1944, Avignon, Éd. Aubanel, 1965. ⎯ Francis-Louis Closon, Le temps des passions. De Jean Moulin à la Libération 1943-1944, Paris, Presses de la Cité, 1974, p. ⎯ Fernand Jean, J’y étais. Récits inédits sur la Résistance au pays d’Apt, Cavaillon, Association des médaillés de la Résistance du Vaucluse, 1997. ⎯ Vaucluse 44, l’année de la liberté retrouvée. Aspects de la Résistance et de la Libération, Avignon, ONAC-Mission du 60e anniversaire des Débarquements et de la Libération de la France-Département du Vaucluse, 2004.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément