BRUN Isaïe, Casimir, Jean

Par Jean-Marie Guillon

Né le 14 février 1907 à Séguret (Vaucluse), exécuté le 10 juin 1944 à Séguret (Vaucluse) ; cultivateur ; maquisard Armée secrète (AS).

Fils de Louis Brun, cultivateur, et d’Angeline Rossin, sans profession, Isaïe Brun était lui aussi agriculteur. Il était marié. Il faisait partie du maquis AS Vasio qui tenait le secteur de Vaison-la-Romaine (Vaucluse) depuis que la Résistance régionale s’était mobilisée après le débarquement du 6 juin 1944 en Normandie. En contre-attaquant le 10 juin, la Wehrmacht se heurta à la 1e compagnie du maquis sur le territoire de Séguret. Isaïe Brun fut fait prisonnier et exécuté avec deux de ses camarades - Joseph Domenech, Marcel Soret. Le propriétaire de la ferme Saint-Just près de laquelle ils se trouvaient, Charles Montjean, qui aurait pris à partie les Allemands, fut exécuté avec eux. Le maquisard Arsène Courbet avait été tué auparavant dans l’affrontement.

Une stèle fut érigée là à leur mémoire après la Libération. Le nom d’Isaïe Brun figure aussi sur le monument aux morts de la place Burrus à Vaison-la-Romaine (Vaucluse) et sur le monument « aux morts du maquis » du cimetière de cette ville.
Il reçut la mention « Mort pour la France. »

Voir Site d’exécution Séguret (Vaucluse)

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article169173, notice BRUN Isaïe, Casimir, Jean par Jean-Marie Guillon, version mise en ligne le 27 décembre 2014, dernière modification le 30 octobre 2021.

Par Jean-Marie Guillon

SOURCES : Mémoire des Hommes SHD Caen DAVCC 21 P 34937 et Vincennes GR 16 P 17708 (nc). — Arch. privées, fonds Pétré, Livre noir pour la XVe Région, Service des recherches de crimes de guerre ennemis, 4 juillet 1945. — Claude Arnoux, Maquis Ventoux, quelques pages de la Résistance en Vaucluse, Avignon, Les Presses Universelles, 1974. — Association des amis du Musée de la Résistance et de la Déportation, La mémoire gravée. Monuments, stèles et plaques commémoratifs de la Seconde Guerre mondiale dans le département de Vaucluse, Fontaine-de-Vaucluse, Musée d’Histoire, 2002. — Aimé Autrand, Le département du Vaucluse de la défaite à la Libération : mai 1940-25 août 1944, Avignon, Éd. Aubanel, 1965.. ⎯ état civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément