FIGUERAS ALMEDA José

Par Julien Lucchini

Né le 30 novembre 1920 à Gérone (Catalogne, Espagne), exécuté sommairement le 1er août 1944 au camp de Souge, commune de Martignas-sur-Jalle (Gironde).

Républicain espagnol ayant fuit la dictature franquiste,au moment de la Retirada, José Figueras-Almeda fut interné au camp du Vernet (Ariège), réservé aux éléments les plus politisés (volontaires des brigades internationales, anarchistes de la 26e division de l’Armée populaire (ex "colonne confédérale Durruti" ...). Déporté vers l’Allemagne, il se trouva dans le « train fantôme » qui, attaqué à Angoulême (Charente), revint à Bordeaux (Gironde). Enfermé dans une synagogue de la ville avec les autres détenus, il fit partie de la liste des dix qui furent appelés pour être conduits au camp de Souge, où ils furent fusillés sans procès.

Son nom figure sur le mémorial des fusillés de Souge, à Martignas-sur-Jalle (Gironde).

Voir Camp de Souge (1940-1944)

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article169239, notice FIGUERAS ALMEDA José par Julien Lucchini, version mise en ligne le 13 janvier 2015, dernière modification le 12 mars 2020.

Par Julien Lucchini

SOURCES : Comité du souvenir des fusillés de Souge, Les 256 de Souge, op. cit. — Mémorial GenWeb. — État civil. — Notes d’André Balent.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément