NADLER Litman

Par Julien Lucchini

Né le 29 juillet 1911 à Botosani (Roumanie), exécuté sommairement le 1er août 1944 au camp de Souge (Gironde) ; étudiant ; résistant, membre du Mouvement de Libération nationale.

Fils de David Nadler, commerçant, et de Rachel Gălătanu, Litman Nadler vint étudier la médecine à Toulouse (Haute-Garonne) de 1935 à 1941. Présenté comme « docteur » par certaines sources, on ne trouve néanmoins pas trace d’une thèse, qu’il fut peut-être contraint d’abandonner compte tenu de ses origines juives.

Il s’engagea dans la Résistance et, arrêté le 24 juin 1944 par la Gestapo, il fut interné à Toulouse. Embarqué à bord du « train fantôme » en direction de l’Allemagne, il passa plusieurs jours dans une synagogue bordelaise avec les autres détenus, après que ce train ait été attaqué et ait dû revenir sur Bordeaux (Gironde). Appelé parmi les dix qui furent sommés de suivre les officiers allemands qui leur signifièrent leur prochaine exécution, il fut passé par les armes, sans procès, le 1er août 1944 au camp de Souge.

Le 25 octobre suivant, après la Libération, le chef régional du Mouvement de Libération nationale (MLN) déclara Litman Nadler comme membre de son groupe. Son corps fut rapatrié à Toulouse, et inhumé. À cette occasion, une cérémonie d’hommage se tint sur la place du Capitole, où son nom fut mis à l’honneur. La présence de sa dépouille à cette cérémonie, en compagnie de grandes figures de la résistance locale, semble confirmer son rôle dans les mouvements de résistance. Il était père d’une fille qui, aujourd’hui, poursuit ses recherches sur son père.

Voir Camp de Souge (1940-1944)

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article169242, notice NADLER Litman par Julien Lucchini, version mise en ligne le 13 janvier 2015, dernière modification le 6 mars 2018.

Par Julien Lucchini

SOURCE : Comité du souvenir des fusillés de Souge, Les 256 de Souge, op. cit.. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément