STIVALET Maurice, Charles, Édouard [pseudonymes dans la Résistance : dit Luc, Pierre, Jean, Antoine]

Par Jean-Marie Guillon

Né le 27 novembre 1927 [commune non renseignée], tué le 29 janvier 1944 à Valréas (Vaucluse) ; maquisard Francs-tireurs et partisans (FTP).

Maquisard FTP du camp de la Lance (Drôme), Maurice Stivalet fit partie du groupe envoyé en mission pour récupérer de tickets d’alimentation à la mairie de Valréas, le 29 janvier 1944. Cette mission se révéla vaine puisque les tickets n’étaient pas arrivés, mais, au retour, le groupe fut pris dans une embuscade. Maurice Stivalet fut l’un des trois tués avec Henri Genevès* et Auguste Poinas*. Le chauffeur fut fait prisonnier. Il y eut aussi plusieurs blessés. Les obsèques des tués eurent lieu le 31 et prirent un tour patriotique (usines arrêtées, présence d’une foule énorme, couronnes, chant de La Marseillaise). Une plaque au n° 12 de la rue Pasteur rappelle le drame.
Il reçut la mention « Mort pour la France. »



Voir Site d’exécution VALREAS (Vaucluse)

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article169263, notice STIVALET Maurice, Charles, Édouard [pseudonymes dans la Résistance : dit Luc, Pierre, Jean, Antoine] par Jean-Marie Guillon, version mise en ligne le 29 décembre 2014, dernière modification le 20 décembre 2021.

Par Jean-Marie Guillon

SOURCES : Mémoire des Hommes SHD Caen AC 21 P 161634 (nc). ⎯ Lucien-Édouard Dufour, Drôme terre de liberté. « Tu t’appelleras Paris », Valence, Éditions Peuple libre/Éditions Notre Temps, 1994.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément