RAUD Raymond, Auguste

Par Jean-Marie Guillon, Robert Serre

Né le 27 mars 1918 à Bollène (Vaucluse), exécuté le 12 juin 1944 à Valréas (Vaucluse) ; ouvrier ; résistant.

Originaire de Bollène, Raymond Raud était le fils d’un grand mutilé de la guerre de 1914-1918. Il avait réussi au concours d’entrée à l’École professionnelle Voiron (Isère) à seize ans (promotion 1934-1938) et avait obtenu le brevet d’ajusteur-mécanicien-outilleur. Engagé à la base aérienne d’Istres (Bouches-du-Rhône), il avait été mobilisé en 1939 dans l’aviation. Libéré le 30 avril 1941, il travaillait à Valréas dans une usine de matériel métallique pour bureaux. Marié en 1942, il devint père d’une fille le 29 mars 1944. Membre de la Résistance, il participa à sa mobilisation à la suite du débarquement du 6 juin 1944. Il fut trouvé avec une arme lors de la réoccupation de Valréas par les Allemands, le 12 juin 1944. Il fit partie des cinquante résistants ou otages exécutés le soir-même par l’armée allemande et ses auxiliaires de la 8e compagnie Brandebourg.

Voir Site d’exécution VALREAS (Vaucluse)

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article169320, notice RAUD Raymond, Auguste par Jean-Marie Guillon, Robert Serre, version mise en ligne le 30 décembre 2014, dernière modification le 9 octobre 2021.

Par Jean-Marie Guillon, Robert Serre

SOURCES : Mémoire des Hommes SHD Caen DAVCC 21 P 391332 et Vincennes GR 16 P 500575 (nc).— Arch. privées, fonds Pétré, Livre noir pour la XVe Région, Service des recherches de crimes de guerre ennemis, 4 juillet 1945. — site internet12-juin-1944valreas.over-blog.com. — Claude Arnoux, Maquis Ventoux, quelques pages de la Résistance en Vaucluse, Avignon, Les Presses Universelles, 1974. — Association des amis du Musée de la Résistance et de la Déportation, La mémoire gravée. Monuments, stèles et plaques commémoratifs de la Seconde Guerre mondiale dans le département de Vaucluse, Fontaine-de-Vaucluse, Musée d’Histoire, 2002. — Association cantonale des familles de fusillés, des déportés et Internés, résistants et patriotes de l’Enclave de Valréas, 12 juin 1944, 53 fusillés à Valréas. Récits et témoignages, Valréas, 5e édition augmentée, 2001. —Ihssane Gharbi, 1935-1945 : une décennie de vie politique et sociale à Valréas, Université de Provence (Aix-Marseille I), master Histoire, 2007. —Jean Giroud, Cavaillon se souvient 1939-1945, sl, rééd. 2015. ⎯ Edmond Lamy, La Fusillade du 12 juin 1944 à Valréas, Valréas, 1946. — Charles Monnier éd., Témoignages et documents sur la Résistance à Bollène et dans sa région (octobre 1940-août 1944), Bollène, 1994 et Bollène au temps où fumaient les cheminées, Bollène, Association Bollène Information Pluralisme, 2005, p. 147. — renseignements et archives Joseph Coutton. — Renseignements Michel Reboul, Association des familles de fusillés de Valréas.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément