SCHEPRINGUE Roger, Jules

Par Claude Pennetier, Dominique Tantin

Né le 31 août 1925 à Beaucourt (Territoire de Belfort), exécuté sommairement le 25 août 1944 à Belfort ; agent d’assurances ; résistant S.O.E.-Section F-Groupe Buckmaster - Réseau Stockbroker.

Fils de Léon Schepringue (1900-1944) et de Alice Juliette Montagnon (1903-1987) son épouse, domicilié à Montbéliard, Roger Schepringue était célibataire et exerçait le métier d’agent d’assurances. Il était membre des Services secrets britanniques, affilié au réseau Stockbroker sous le commandement d’Harry Rée (1914-1991) qui avait organisé à plusieurs reprises des sabotages dans les usines Peugeot évitant des raids destructeurs par la RAF.
Arrêté à Colombier-Fontaine le 20 juin 1944, il fut passé par les armes avec son père au Fort-Hartry à Belfort dans un groupe de 24 victimes. Leurs corps seront retrouvés le 21 mars 1945 sommairement dissimulés dans un charnier près d’une casemate du fort et portant de nombreuses traces de blessures et de mutilations ce qui indique qu’ils avaient été torturés avant d’être abattus.
Homologué FFC (Forces françaises combattantes) et interné résistant (DIR), il obtint la mention « Mort pour la France » le 28 août 1945. Fait Chevalier de la Légion d’Honneur, il reçut la Croix de guerre et la Médaille de la Résistance à titre posthume.
Son nom est inscrit à sur la plaque commémorative 1939-1945 au Fort-Hartry et, dans le Doubs, sur le monument de la Libération, à Besançon, à Écot sur le Mémorial du maquis et à Montbéliard sur le monument aux morts.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article169441, notice SCHEPRINGUE Roger, Jules par Claude Pennetier, Dominique Tantin, version mise en ligne le 2 janvier 2015, dernière modification le 20 juin 2020.

Par Claude Pennetier, Dominique Tantin

SOURCES : Fanny Monin, "Les fusillés dans le département du Doubs de 1941 à 1944", Mémoire de master 1, Université de Franche-Comté, 2009, p. 57. — L’Est républicain du 21 mars 2011, Hommage charnier de Belfort Une Résistance pas oubliée,— MémorialGenWeb. — Mémoire des Hommes. — Notes de Jean-Louis Ponnavoy.— À consulter ultérieurement : Service historique de la Défense, Vincennes GR 16 P 539295

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément