LABATUT Marcel, Louis

Par André Balent

Né le 1er juin 1905 à Rieux-Minervois (Aude), exécuté sommairement le 24 août 1944 à Rieux-Minervois ; agriculteur

Marié, deux enfants, cultivateur, pris comme otage, Marcel Labatut fut exécuté à quelques mètres de sa maison par les Allemands à Rieux-Minervois le 24 août 1944. Auparavant, il avait été roué de coups de crosses de fusil. Il fut la première des victimes des combats qui se déroulèrent ce jour-là dans cette localité et à proximité.

À ce moment-là, les forces allemandes refluaient vers la vallée du Rhône. Elles furent accrochées par la formation de FFI du commandant Bousquet. Un combat eut lieu. Six FFI furent tués. Les Allemands prirent quatre otages dans la population de Rieux-Minervois. Seul, parmi eux, Marcel Labatut fut abattu, les trois autres otages ayant été libérés ultérieurement. Par contre, trois "civils", des habitants du village furent exécutés sommairement. Son nom figure sur le monument commémorant la mémoire des morts du 24 août 1944 et sur le monument aux morts de la commune. Le site Memorial Genweb explique de façon erronée que Labatut trouva la mort dans une action de résistance contre les Allemands. À Rieux-Minervois, il y a une avenue et une impasse Marcel-Labatut.

Voir : Lieu d’exécution de Rieux-Minervois

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article169462, notice LABATUT Marcel, Louis par André Balent, version mise en ligne le 3 janvier 2015, dernière modification le 27 juin 2017.

Par André Balent

SOURCE : DAVCC, Caen (notes de Thomas Pouty). — Lucien Maury, La Résistance audoise (de 1940 à 1944), tome II, Carcassonne, Comité d’histoire de la Résitance du département de l’Aude, 1980, pp. 370-372, pp. 396-397. Midi-Libre, 8 novembre 1944, témoignage de Clément Cazelles qui assista aux événements du 24 août 1944. — Site http://www.memorialgenweb.org
consulté le 26 octobre 2015. — Note de Claude Pennetier.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément