MARSZALECK Franzciszek [alias MARSALEK]

Par Michel Thébault

Né le 23 août 1914 à Smierchowie (Pologne), fusillé le 23 août 1943 au Mont-Valérien, commune de Suresnes (Seine, Hauts-de-Seine) ; mineur ; résistant FTPF.

Franzciszek Marszalek résidait à Bouligny (Meuse) où il exerçait, selon les sources, la profession de manœuvre ou de mineur. Il s’engagea dans les Francs-tireurs et partisans (FTP), vraisemblablement dans le groupe de Marcel Simon* (son dossier DAVCC porte la mention lors de l’arrestation : « Affaire Marcel Simon* »). Marcel Simon* responsable militaire régional FTP en Lorraine organisa plusieurs groupes dans la région de Nancy et le bassin minier de Briey (Meurthe-et-Moselle) responsables de nombreux attentats et sabotages. C’est à la suite du plus important d’entre eux, opéré dans la nuit du 7 au 8 janvier 1943 en gare de Champigneulles (Meurthe-et-Moselle), que la 15e Brigade régionale de police de sûreté réussit à identifier et arrêter beaucoup de membres des groupes FTP.
Franzciszek Marszalek fut arrêté le 20 janvier 1943 à Bouligny (Meuse) par la police française, Brigade spéciale no 2. Accusé d’« activité de franc-tireur et voies de fait sur un soldat allemand », il fut transféré à Paris et jugé avec plusieurs camarades, le 13 mai 1943 par le tribunal militaire allemand attaché au commandement du Gross Paris (tribunal établi à cette date rue Boissy-d’Anglas).
Il fut condamné à mort et fusillé par les autorités allemandes, le 23 août 1943 à 16 h 14, au Mont-Valérien.
La mention « Mort pour la France » lui a été attribuée par l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre (ONACVG) de Caen en date du 27 juin 2013.

L’aumônier allemand, l’Abbé Franz Stock assista à son exécution. Il écrit dans son Journal :
"Lundi 23 août 1943
5 exécutions
1 heure, départ pour Ch. Midi. Là : Paul Pérol (Cartyrade) à mort pour matériel explosif. Puis allé à Fresnes : Montanaro, Albert ; Albiero Armand (20 ans) ; Marszaleck, François (Polonais, anniversaire aujourd’hui) ; Oberlin, Charles (...)
Enterrés tous les 5 à Ivry".

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article169562, notice MARSZALECK Franzciszek [alias MARSALEK] par Michel Thébault, version mise en ligne le 7 janvier 2015, dernière modification le 12 juin 2020.

Par Michel Thébault

SOURCES : AVCC, Caen (Notes Thomas Pouty). – Site Internet Mémoire des Hommes. — Franz Stock, Journal de guerre, op. cit., p. 171.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément