ABBADIE Jean, Albert

Par Claude Pennetier

Né le 24 juillet 1890 à Tournay (Hautes-Pyrénées), condamné à mort et déporté, libéré le 23 avril 1945 à Amberg (Allemagne), mort le 2 octobre 1961 à Bourdelles (Gironde) ; officier de Gendarmerie à Mamers (Sarthe) ; résistant

Lieutenant colonel de gendarmerie, ex commandant de l’école préparatoire de Gendarmerie de Mamers, Jean Abbadie fut arrêté par les autorités allemandes le 4 octobre 1943 dans le Maine-et-Loire, pour "intelligence avec l’ennemi - participation ou relation avec des groupes de résistance". Le tribunal allemand Kdt. Gross Paris siégeant à l’Hôtel Continental le condamna à mort le 10 février 1944.
Il bénéficia d’un sursis d’exécution puis fut déporté et rapatrié en 1945.
Il mourut à Bourdelles (Gironde) le 2 octobre 1961.
Croix de guerre 1914-1918 avec trois étoiles d’argent, Croix de guerre 1939-1945 avec palme, Médaille de la Résistance, Commandeur de la Légion d’Honneur.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article169631, notice ABBADIE Jean, Albert par Claude Pennetier, version mise en ligne le 9 janvier 2015, dernière modification le 20 février 2022.

Par Claude Pennetier

SOURCES : DAVCC, Caen (notes de Thomas Pouty).— Mémoire des hommes. — Geneanet.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément