HOURNAU Jean, Ernest

Par Delphine Leneveu

Né le 21 septembre 1905 à Pauillac (Gironde), fusillé comme otage le 21 septembre 1942 au camp de Souge, commune de Martignas-sur-Jalle (Gironde) ; chauffeur au laminage ; résistant, membre des FTPF.

Marié et père de quatre enfants, Jean Hournau résidait à Floirac (Gironde) où il appartint aux Francs-tireurs et partisans français (FTPF) à compter du mois de janvier 1942. Il fut en charge de constituer des groupes de résistants sur la rive droite de Bordeaux ainsi qu’au sein de son usine.
Il fut arrêté, avec plusieurs de ses camarades, le 12 mai 1942 à Bordeaux (Gironde) par les autorités allemandes pour « communisme et propagande ».
Emprisonné au fort du Hâ (Bordeaux), Ernest Hournau a été fusillé comme otage le 21 septembre 1942, en même temps que certains de ses camarades, au camp de Souge en représailles à l’attentat du cinéma Rex à Paris qui eut lieu au mois de septembre 1942.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article169679, notice HOURNAU Jean, Ernest par Delphine Leneveu, version mise en ligne le 11 janvier 2015, dernière modification le 18 janvier 2021.

Par Delphine Leneveu

SOURCE : DAVCC, Caen (Notes Thomas Pouty).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément