FABRE Jules

Par Louis Botella

Chauffeur mécanicien ; syndicaliste de la Métallurgie et des Bouches-du-Rhône.

Secrétaire de la chambre syndicale des chauffeurs mécaniciens et conducteurs de machines de terre de Marseille, fondée le 1er août 1885, Jules Fabre (parfois orthographié Favre) était, depuis avril 1887, l’un des représentants de son syndicat au sein de l’Union des chambres syndicales ouvrières (UCSO) des Bouches-du-Rhône.

Quelques semaines plus tard, il fut remplacé dans ces différents postes par René Danhiez.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article169764, notice FABRE Jules par Louis Botella, version mise en ligne le 13 janvier 2015, dernière modification le 13 janvier 2015.

Par Louis Botella

SOURCES : L’Ouvrier syndiqué, organe officiel de l’Union des chambres syndicales ouvrières des Bouches-du-Rhône et de la Bourse du travail de Marseille, avril et juillet 1887 (BNF, Gallica).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément