TRANSLER Albert, Jean

Par Delphine Leneveu

Né le 29 novembre 1903 à Vendeuvre-sur-Barse (Aube), fusillé le 13 février 1942 au Mont-Valérien, commune de Suresnes (Seine, Hauts-de-Seine) ; clerc de notaire ; résistant, membre du réseau Brutus (BCRA).

Marié et père d’un enfant, Albert Transler résidait à Paris.
Il entra dans la Résistance dès le mois de septembre 1940 au sein du réseau Brutus, comme agent P2 de renseignements.
Il fut arrêté par les autorités allemandes le 31 juillet 1941 à Paris pour « espionnage et aide à l’ennemi ». Des documents concernant des renseignements militaires allemands furent retrouvés à son domicile. Il fut interné à la prison de Fresnes (Seine, Val-de-Marne).
Malgré deux interventions en sa faveur, Albert Transler fut condamné à mort le 23 janvier 1942 par le tribunal militaire allemand du Gross Paris et fusillé le 13 février 1942 au Mont-Valérien.
Le 17 février 1942, un Avis publié dans la presse parisienne annonça son exécution.
L’abbé Stock le cite dans son Journal de guerre.
« Vendredi 13. 2. 42
Matin à Fresnes, appris que Transfer doit être fusillé, l’ai préparé, ne voulait pas y croire, ne pouvait pas y croire. [Y suis] retourné après-midi, rendus ensemble à la Santé, et comme là quelqu’un d’autre avait été fusillé, l’aumônier militaire les a accompagné au fort, les a aussi enterré. »
Albert Transler fut inhumé au cimetière parisien d’Ivry-sur-Seine (Seine, Val-de-Marne) le 13 février 1942, division 39, ligne 1, n° 22 puis transféré le 5 octobre 1966 dans le carré militaire du cimetière de Pantin (Seine-Saint-Denis).
Albert Transler fut reconnu « Mort pour la France », statut militaire, par le Secrétariat général aux Anciens Combattants le 18 mai 1945 ; il fut homologué sous-lieutenant FFI, interné résistant (DIR) et membre des Forces françaises combattantes (FFC), réseau Brutus.
Son nom figure sur la cloche du Mémorial de la France combattante au Mont-Valérien.

Voir Mont-Valérien, Suresnes (Hauts-de-Seine)

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article169784, notice TRANSLER Albert, Jean par Delphine Leneveu, version mise en ligne le 13 janvier 2015, dernière modification le 15 novembre 2021.

Par Delphine Leneveu

SOURCES : DAVCC, SHD Caen (Notes Thomas Pouty) AC 21 P 683828. — SHD Vincennes GR 16 P 576676 et GR 28 P 11 116 (nc). — Franz Stock, Journal de guerre. Écrits inédits de l’aumônier du Mont Valérien, Cerf, 2017, p. 62-63. — Site Internet Mémoire des Hommes. — MémorialGenWeb. — Répertoire des fusillés inhumés au cimetière parisien d’Ivry.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément