PLARD Maurice, Émile, Jean

Par Jean Belin

Né le 30 juillet 1890 à Paris 10e (75), mort le 7 février 1970 à Dijon (Côte-d’Or) ; employé des Hospices civils de Dijon ; syndicaliste CGT confédéré de la santé et membre de la direction de l’UD de la Côte-d’Or

Fils de Jules Emile Plard, employé, et de Marie Berthe Aubert, Maurice Plard qui était manipulateur en radiologie aux Hospices civils de Dijon, fut trésorier adjoint en juin 1926, puis secrétaire général en janvier 1934, du syndicat général du personnel des Hospices civils CGT de Dijon. En septembre 1939, la direction du syndicat fut reconstituée à la suite de la mobilisation de la plupart de ses membres et Maurice Plard céda le poste de secrétaire général du syndicat à Henri Jouannet pour le poste de trésorier. Il fut élu à la commission administrative de l’Union Départementale CGT de Côte-d’Or au 23e congrès de mai 1936 et 24e congrès de mai 1937. Il se maria le 6 août 1921 à Dijon avec Hélène Fanny Chamoron, infirmière, avec laquelle il eut deux filles. Maurice Plard termina sa carrière professionnelle comme surveillant de radiologie au centre hospitalier régional de Dijon en 1952. Il était domicilié à Dijon lors de son décès.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article170081, notice PLARD Maurice, Émile, Jean par Jean Belin, version mise en ligne le 23 janvier 2015, dernière modification le 4 mai 2021.

Par Jean Belin

SOURCES : Le Travailleur de l’Yonne-Côte-d’Or, édition du 6 mai 1937. — Arch. Municipales de Dijon, sous-série 7F. — Arch. Dép. Côte-d’Or, 10 M 101, état civil, recensement de la population. — La Bourgogne Républicaine, édition du 15 mai 1952. —Notes de Louis Botella.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément