SURMER Gaston [SURMER Joseph, Gaston]

Par Jean Belin

Né le 28 octobre 1865 à Paris 17e (Seine - Paris) ; employé d’octroi à Dijon ; syndicaliste de la Côte-d’Or.

Fils de père et de mère inconnus, Gaston Surmer travailla comme cultivateur à Beurey-Beauguay (Côte-d’Or) avant son incorporation de décembre 1886 à septembre 1889. A son retour il vint habiter au 8 rue d’Assas à Dijon et fut embauché à la ville au service de l’octroi. Lors de sa création officielle, le 9 juillet 1904, Gaston Surmer devint le président du syndicat des employés et anciens employés de l’Octroi de la ville de Dijon. Le syndicat qui déclara seize adhérents était affilié à la Bourse du travail de Dijon. Le secrétaire étant René Logerot. Par courrier en date du 24 août 1904, le ministre du Commerce et de l’Industrie, refusa de reconnaître cette organisation comme un syndicat au prétexte, que les adhérents étaient des fonctionnaires, et qu’elle ne relevait pas de la loi sur les syndicats de mars 1884. Lors du recensement de 1911, Gaston Surmer était signalé comme marchand de vins à Dijon. Il se maria le 9 août 1894 à Dijon avec Marie Catherine Lambert. Il était domicilié au 46 rue Jeannin à Dijon en 1911.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article170220, notice SURMER Gaston [SURMER Joseph, Gaston] par Jean Belin, version mise en ligne le 30 janvier 2015, dernière modification le 16 octobre 2021.

Par Jean Belin

SOURCES : Arch. Dép. de Côte-d’Or, 10 M 100, courrier du 24 août 1904. — Notes de Louis Botella. — Arch. Dép. 75, état civil. — Arch. Dép. de Côte-d’Or, état civil, recensement de la population, fiche de recrutement militaire — Arch. Municipales de Dijon, sous-série 7E.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément