AYRIX Eugène

Par Louis Botella

Crieur de journaux ; syndicaliste CGT des Bouches-du-Rhône.

Depuis mai 1909 au moins, Eugène Ayrix représentait son syndicat, celui des crieurs et vendeurs de journaux de Marseille - fondé le 1er octobre 1907 - au sein de l’Union des chambres syndicales ouvrières (UCSO) des Bouches-du-Rhône. Ce syndicat revendiqua alors 27 adhérents.

Afin de pouvoir rester au sein de l’UCSO, ce syndicat s’affilia au cours de la même année à la structure professionnelle nationale correspondante de la CGT.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article170238, notice AYRIX Eugène par Louis Botella, version mise en ligne le 31 janvier 2015, dernière modification le 31 janvier 2015.

Par Louis Botella

SOURCES : Arch. Dép. Bouches-du-Rhône, 10 M 175. — L’Ouvrier syndiqué, organe officiel de l’Union des chambres syndicales ouvrières des Bouches-du-Rhône et de la Bourse du travail de Marseille, 1er mai, 1er décembre 1909 (BNF, Gallica).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément