ROMEU Jacques, Joseph, Sauveur ou Michel dit « Matot »

Par André Balent

Né le 9 mai 1864 à Valmanya (Pyrénées-Orientales), fusillé le 3 août 1944 à Valmanya par la Milice ou les Allemands (?), agriculteur.

Fils d’Anne Romeu, âgée de vingt-quatre ans en 1864, Jacques Romeu était de père inconnu. Ce fut son grand-père Jacques Romeu, propriétaire à Valmanya, âgé de soixante ans qui le déclara à l’état civil.

Lorsque les deux colonnes d’Allemands et de Miliciens convergèrent vers le village afin de le détruire en représailles aux actions des maquis FTPF (Henri-Barbusse) [Voir Panchot Julien] et AGE [Voir Gandia Lorenzo Rafael ] du Canigou, Romeu, prétextant qu’il était trop vieux refusa de quitter sa maison. Il fut torturé puis abattu sur place ainsi que trois autres habitants du village, Pierre Beaux alias « Guillot ». et deux ouvriers agricoles espagnols, Emiterio Barrena et Josep Gimeno.

Une plaque installée dans une « grotte », près de Valmanya, commémore l’attaque du village, sa destruction, les quatre exécutions (2-3 août 1944) ainsi que les déportés pour faits de résistance.

Voir Lieu d’exécution de Valmanya [Velmanya] (Pyrénées-Orientales)

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article170251, notice ROMEU Jacques, Joseph, Sauveur ou Michel dit « Matot » par André Balent, version mise en ligne le 1er février 2015, dernière modification le 29 novembre 2018.

Par André Balent

SOURCES : Arch. com., Valmanya, état civil. — Ramon Gual & Jean Larrieu, Vichy, l’occupation nazie et la résistance catalane, II b, De la Résistance à la Libération, Prades, Terra Nostra, 1998, p. 762, p. 764, p. 924.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément