ROCHE Bernard, Fernand

Par Jacques Girault

Né le 29 juillet 1925 à Moutiers (Savoie) ; professeur ; résistant ; militant du SNES dans le Puy-de-Dôme ; militant communiste.

Fils d’un négociant devenu gérant d’un dépôt d’alimentation et d’une chrétienne sans profession, Bernard Roche s’engagea comme volontaire au bataillon Belledonne de chasseurs alpins à Grenoble (Isère), le 27 septembre 1944 et participa à la campagne du Briançonnais, de Maurienne, à l’occupation en Italie puis de l’Autriche comme sergent dans les transmissions. Il resta étudier aux facultés de Ubingen, d’Innsbruck et de Zurich de 1947 à 1949. Il obtint une licence d’allemand.

Il se maria en septembre 1949 à Virieu-le-Grand (Ain) avec une professeur, sympathisante communiste, fille d’agriculteur, pupille de la Nation. Le couple eut quatre enfants.

Roche devint professeur d’allemand à l’école d’enfants de troupes de Billon. Il obtint une bourse en 1957 comme tous les professeurs de langue dans les écoles militaires pour « perfectionnement linguistique ». Il demanda l’autorisation au Parti communiste français d’aller en République démocratique allemande. A la fin de 1957, il perdit son poste en raison de ses idées politiques. Il fut nommé professeur d’allemand au lycée de Thiers et habitait Clermont-Ferrand.

Roche adhéra au PCF en avril 1956 à Clermont-Ferrand. Secrétaire de la cellule Malgfreyt et membre du secrétariat de la section communiste Gabriel Péri, il était responsable de l’organisation.

Membre du Syndicat national de l’enseignement secondaire, Roche était le secrétaire de la section syndicale (S1) de son lycée à partir de 1958. Il fut membre du comité de la fédération communiste de 1959 à 1964. Au début des années 1960, il présidait une amicale laïque.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article170273, notice ROCHE Bernard, Fernand par Jacques Girault, version mise en ligne le 2 février 2015, dernière modification le 2 février 2015.

Par Jacques Girault

SOURCES : Archives du comité national du PCF.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément