RODARY Edmond, Henri

Par Jacques Girault

Né le 3 juin 1911 à Maiche (Doubs), mort le 16 juillet 1993 à Besançon (Doubs) ; instituteur ; militant du SNI et de la FEN dans le Doubs.

Fils d’une horlogère et d’un charpentier, victime de la Grande Guerre, Edmond Rodary, pupille de la Nation, instituteur, fut nommé en 1947 en cours préparatoire à l’école annexe de l’École normale d’instituteurs de Besançon (Doubs).

Il se maria en septembre 1931 à Frambouhans (Doubs) avec une institutrice, Suzanne Peseux, née le 18 mai 1910 à Cour-Saint-Maurice (Doubs). Le couple eut une fille née en 1943. Militant du Syndicat national des instituteurs dans le courant “Ecole émancipée“, il fut élu secrétaire de la section départementale du Doubs de la Fédération de l’Éducation nationale en 1953. Il effectua plusieurs mandats dans cette responsabilité. Il était proche des militants du Syndicat général de l’Éducation nationale et du courant “Reconstruction“ tout en étant actif dans les organisations laïques.

Pour le deuxième tour des élections cantonales à Besançon en mars 1964, avec d’autres enseignants, membres de la Fédération de l’Éducation nationale et du SGEN, il appela dans la presse à voter pour le candidat socialiste qui fut élu.

Edmond Rodary fut administrateur au titre de la FEN de la Maison du Peuple de Besançon. 

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article170289, notice RODARY Edmond, Henri par Jacques Girault, version mise en ligne le 2 février 2015, dernière modification le 29 mars 2021.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. Mun. Besançon (Michel Hitter), 15 W 54, 149 41 W 28, 29-30, 31-33. — Presse syndicale. — Notes de Nadine Castioni (SNUIPP) et de Joseph Pinard.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément