ROGER Olivier, Jean, Jules

Par Jacques Girault

Né le 28 mai 1902 à Dreuil-lès-Amiens (Val-d’Oise), mort le 15 novembre 1990 à Pontoise (Val-d’Oise) ; instituteur en Seine-et-Oise ; militant du SNI et de la FEN ; militant du PSU ; conseiller municipal d’Ermont (Val-d’Oise).

Fils d’un cantonnier aux chemins de fer, Jean Roger devint instituteur en Seine-et-Oise et exerçait à Ermont dans les années 1950-1960 dans un établissement de second degré.
Il se maria en mai 1924 à Amiens (Somme) avec une institutrice. Le couple eut une fille.

Membre du Syndicat national des instituteurs, il était le secrétaire de la section départementale de la Fédération de l’Éducation nationale.

Il militait dans des organisations laïques (œuvres, groupe d’éducation nouvelle, sport et de jeunesse). Militant des Centres d’entraînement aux méthodes d’éducation active, des mouvements tiers-mondistes, il était membre de la commission nationale des clubs UNESCO. Investi dans les actions de solidarité, il fut un des responsables en France de l’aide aux Pays-Bas à la fin des années 1950 lors de la rupture des digues de la mer du Nord.

Membre du Parti socialiste SFIO, le quitta en 1958 pour passer au Parti socialiste autonome puis au Parti socialiste unifié. Jean Roger fut élu conseiller municipal d’Ermont. Il développa les actions sociales et éducatives dans cette commune qu’il contribua à urbaniser.

Son épouse, née Paule, Léonie Mercier, le 27 novembre 1901 à Amiens, fille d’un facteur des postes, institutrice elle aussi, partageait les engagements de son mari. Elle décéda le 1er octobre 1981 à Saint-Brice-sous-Forêt (Val-d’Oise).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article170293, notice ROGER Olivier, Jean, Jules par Jacques Girault, version mise en ligne le 2 février 2015, dernière modification le 2 mai 2022.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. Nat., 581 AP 101. — Notes de Michel Gevrey.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément