NOBILET René

Par Alain Prigent, Renée Thouanel, Serge Tilly

Né le 16 mai 1910 à Paramé (Ille-et-Vilaine), fusillé le 30 décembre 1942 au camp militaire de La Maltière en Saint-Jacques-de-la-Lande (Ille-et-Vilaine) ; cheminot ; militant du Parti communiste clandestin.

Marié, René Nobilet était domicilié à Rennes, 9 rue Jules-Simon. Il était serrurier aux ateliers de la SNCF. Membre de la branche militaire du PC clandestin, l’OS (Organisation spéciale), membre du réseau Résistance-Fer, il participait à la rédaction de tracts communistes. Le 18 juillet 1942, il participa avec Édouard Hervé au vol de 60 kilogrammes d’explosifs aux carrières de Saint-Pierre de Plesguen (Ille-et-Vilaine). Le 29 septembre 1942, il fut arrêté à Rennes par la police française. Il fut incarcéré à la prison Saint-Hélier puis à la prison Jacques-Cartier de Rennes où il retrouva plusieurs dizaines de militants arrêtés à la suite d’une grande opération de répression menée par les services spéciaux allemands. Le tribunal militaire allemand FK 748 de Rennes le condamna à mort le 22 décembre par pour « actes de franc-tireur ». Selon certaines sources, il aurait tenté une évasion entre son procès et son exécution. Il a été fusillé quelques jours plus tard le 30 décembre 1942 à 9 h 47 avec vingt-quatre autres camarades.
À la Libération, le 25 janvier 1945, des obsèques officielles eurent lieu au palais de justice de Rennes. Le général de Gaulle lui octroya une citation à l’ordre de la division en 1946.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article170305, notice NOBILET René par Alain Prigent, Renée Thouanel, Serge Tilly, version mise en ligne le 2 février 2015, dernière modification le 25 mars 2017.

Par Alain Prigent, Renée Thouanel, Serge Tilly

SOURCES : Arch. Dép. Ille-et-Vilaine, 167J13, 134W19, 1045W50. – DAVCC, Caen, B VIII 3, Liste S 1744 (Notes Thomas Pouty et Jean-Pierre Besse). – Jean Rolland, Mon combat pour la liberté, Éditions Le Baobab, 2013. – Renée Thouanel (sous la dir.), La Maltière (1940-1944), Saint-Jacques-de-la-Lande, 2012.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément