TAMALON Adolphe

Par Louis Botella

Employé communal ; syndicaliste des Bouches-du-Rhône.

Depuis mars 1894 au moins, Adolphe Tamalon était le président du syndicat des employés français chargeurs et charretiers de la ferme municipale (service concédé) de Marseille, fondé en 1892 ou le 19 février 1893 selon les sources sous le nom de syndicat du Nettoiement. En février 1896, Adolphe Tamalon était toujours à la tête de son syndicat.

Au plan interprofessionnel, il fut signalé, en décembre 1893, comme étant vice-trésorier de l’Union des chambres syndicales ouvrières (UCSO) des Bouches-du-Rhône à laquelle son syndicat était affilié depuis sa création.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article170580, notice TAMALON Adolphe par Louis Botella, version mise en ligne le 12 février 2015, dernière modification le 12 février 2015.

Par Louis Botella

SOURCES : Arch. Dép. Bouches-du-Rhône, 10 M 175. — L’Ouvrier syndiqué, organe de l’Union des chambres syndicales ouvrières (UCSO) des Bouches-du-Rhône et de la Bourse du travail de Marseille, 15 août, 15 décembre 1893, 1er janvier, 15 février, 1er mars 1894, 1er août 1895, 1er février 1896 Marseille, 15 août, 15 décembre 1893, 1er janvier, 15 février, 1er mars 1894, 1er août 1895, 1er février 1896 (BNF Gallica).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément