NEVELSTEEN Aloïs.

Par Jean Neuville

Né à Gheel (Geel, pr. Anvers-Antwerpen, arr. Turnhout), vers 1855. Ouvrier boulanger, puis directeur à la coopérative De Vrije bakkers.

Boulanger à Bruxelles (pr. Brabant, arr. Bruxelles ; aujourd’hui Région de Bruxelles-Capitale), Aloïs Nevelsteen est appelé à travailler à la boulangerie coopérative, De Vrije bakkers (les boulangers libres), créée par les socialistes anversois en 1880. Un four est loué à la Keusterstraat à Borgerhout (district d’Anvers). Premier ouvrier, non seulement il fabrique les pains, les cuit mais il les livre aussi à domicile en les portant sur son dos dans un sac. Il devient ensuite directeur de la coopérative. En 1885, il est candidat socialiste aux élections.

En 1888, à la suite de l’active publicité menée par l’Argentine en Belgique, Aloïs Nevelsteen gagne Buenos-Aires, où il devient ouvrier peintre. Il l’est toujours au début du XXe siècle.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article170695, notice NEVELSTEEN Aloïs. par Jean Neuville, version mise en ligne le 16 février 2015, dernière modification le 25 octobre 2020.

Par Jean Neuville

SOURCES : BERTRAND L., Histoire de la coopération en Belgique. Les hommes - Les idées - Les faits, t. 2, Bruxelles, 1903, p. 401-402 − SERWY V., La coopération en Belgique, t. IV : La vie coopérative - Dictionnaire biographique, Bruxelles, 1952.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément