FAUST Émile.

Par Jean Neuville - Renée Dresse

Militant socialiste, cofondateur d’une coopérative, militant syndical de la région de Huy (pr. Liège).

Émile Faust participe à la fondation le 2 février 1892 de la coopérative de consommation, Les Prolétaires hutois.
En 1907, il fait partie du comité du syndicat, L’Union Métallurgique, issu de la fusion des sections autonomes de Huy et des Forges-Marchin en 1904, qui décide de créer une fonderie ayant le statut de coopérative de production. Le 16 juillet 1907, la fonderie, L’Union métallurgique, est fondée et s’affilie aussitôt au Parti ouvrier belge (POB). Elle ouvre un atelier à Seilles et poursuit ses activités jusqu’en janvier 1920, date de sa fusion avec les Ateliers de construction mécanique. L’union est établie à Huy en 1911 à l’initiative du Comité du Syndicat des employés et affiliée au POB.

En juin 1902, Émile Faust remplace L. Lambotte à la présidence du cercle choral, L’Écho des prolétaires hutois, fondé le 19 mars 1901.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article170712, notice FAUST Émile. par Jean Neuville - Renée Dresse, version mise en ligne le 16 février 2015, dernière modification le 12 janvier 2020.

Par Jean Neuville - Renée Dresse

SOURCE : DION R., Histoire du socialisme dans la région hutoise, Huy, 1930, p. 62, 67-68.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément