PERRIER Joseph

Par Louis Botella

Employé limonadier ; syndicaliste de l’Hôtellerie et de la Restauration et des Bouches-du-Rhône.

Depuis janvier 1894 au moins, Joseph Perrier représentait la chambre syndicale des employés des cafés, hôtels et restaurants et parties similaires de Marseille au sein de l’Union des chambres syndicales ouvrières (UCSO) des Bouches-du-Rhône.

Deux mois plus tard, il fut signalé comme étant secrétaire de l’Union des chambres syndicales ouvrières (UCSO) des Bouches-du-Rhône.

Le 4 mai 1895, il fut élu concierge de la Bourse du travail de Marseille en obtenant 37 voix contre 33 à Paul Eustache et 3 à Alla.

En 1907, un militant nommé Joseph Perrier était le président du syndicat ou de la chambre syndicale des employés limonadiers, restaurateurs, d’hôtels et similaires de Toulon.

Cette organisation, avec ses 13 adhérents, était affiliée à l’Union des chambres syndicales ouvrières de Toulon et du Var et à la Bourse du travail de Toulon.

S’agit-il de la même personne ?

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article170794, notice PERRIER Joseph par Louis Botella, version mise en ligne le 20 décembre 2016, dernière modification le 20 décembre 2016.

Par Louis Botella

SOURCES : L’Ouvrier syndiqué, organe officiel de l’Union des chambres syndicales ouvrières des Bouches-du-Rhône et de la Bourse du travail de Marseille, 1er janvier, 1er mars, 1er mai 1894, 15 juin 1895 (BNF, Gallica). — Arch. municipales Toulon, 2 F I-1.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément