MARCHAND Arthur, Léon

Par Philippe Lecler

Né le 1er avril 1923 à Jumet (Belgique), abattu le 6 juillet 1944 à Hargnies (Ardennes) ; ouvrier à Givet ; réfractaire au STO ; membre des FFI de Givet (Ardennes).

Arthur Marchand fut arrêté avec deux de ses camarades, Raymond Martin et René Rivir, par la Feldgendarmerie de Givet sur la route de Vireux à Hargnies le 6 juillet 1944, alors qu’ils rejoignaient le maquis Prisme de la mission interalliée « Citronelle » cantonné dans les bois d’Hargnies (maquis dit « des Ardennes »).

Arthur Marchand tenta la fuite et s’engagea dans la forêt. Mais rattrapé par ses poursuivants il fut abattu et son corps laissé sur place. Il ne fut retrouvé que le 29 août 1944 sur le territoire de la commune d’Hargnies.

Son nom est inscrit sur le mémorial de Berthaucourt à Charleville-Mézières, le monument aux morts de Givet.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article170863, notice MARCHAND Arthur, Léon par Philippe Lecler, version mise en ligne le 24 février 2015, dernière modification le 20 février 2021.

Par Philippe Lecler

SOURCES : Dossiers DAVCC, Caen. — Philippe Lecler, Le maquis des Manises (Ardennes, 1944-1945), CreateSpace Independent Publishing Platform, 2014.

Version imprimable Signaler un complément