ANGELARD Henri

Par Claude Pennetier

Né le 15 mai 1889 à Saincaize-Meauce (Nièvre), mort en déportation à Neuengamme le 19 mai 1945 ; cheminot au PLM ; syndicaliste CGTU de la Nièvre ; maire de Varennes-lès-Nevers (aujourd’hui Varennes-Vauzelles, Nièvre).

Fils du militant socialiste et syndicaliste cheminot Camille Angelard, Henri Angelard était syndicaliste CGTU du réseau PLM dans la Nièvre. Lorsqu’il fut nommé sous-chef de gare à Nevers, son cas souleva un problème car le syndicat ne prévoyait pas dans ses statuts d’accepter dans ses rangs un cadre au-dessus de l’échelle. Une assemblée générale vota à l’unanimité une dérogation aux statuts.
Elu maire de Varennes-les-Nevers (aujourd’hui Varennes-Vauzelles, Nièvre) en mai 1935, il fut révoqué par Vichy en 1941. Resté sur place, il continua d’exercer une influence réelle en recevant les habitants dans un bureau à l’arrière d’un café. Autour de lui s’organisa un réseau de résistance de Libération-Vengeance. Ses activités s’exercèrent surtout à la gare de Nevers où il recueillit des informations permettant les sabotages. La Gestapo l’arrêta le 24 janvier 1944. Incarcéré à Nevers puis transféré à Dijon et à Compiègne, il fut déporté à Neuengamme le 4 juin 1944 et affecté au commando de Sambostel.
À la Libération, le comité de Libération réinstalla Henri Angelard comme maire mais il mourut le 19 mai 1945, douze jours après sa libération par les troupes américaines.
Une rue de Varennes-les-Nevers porte son nom.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article171, notice ANGELARD Henri par Claude Pennetier, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 29 mars 2017.

Par Claude Pennetier

SOURCES : Renseignements fournis par la mairie de Varnnes-Vauzelles et de Musée de la Résistance de cette ville. — Notes de Jean-Pierre Besse.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément