BOLLOT Jean, Antoine

Par Jacques Girault

Né le 31 août 1897 à Cherbourg (Manche), mort le 11 février 1980 à Chantepie (Ille-et-Vilaine) ; professeur ; militant syndicaliste SNES, président de la section de la MGEN (Mutuelle générale de l’Education nationale) en Ille-et-Vilaine (1947-1973).

Fils d’un contremaître mécanicien, Jean Bollot, titulaire du baccalauréat (1916), effectua son service militaire pendant la guerre (août 1916-octobre 1918), dont dix mois dans le service météorologique avant d’être réformé.

Boursier de licence en raison de son classement au concours de l’École normale supérieure, il obtint une licence et un diplôme d’études supérieures à la faculté de Rennes (1922). Agrégé de sciences physiques en 1923 (classement spécial), il fut successivement nommé aux lycées de Rochefort (Charente inférieure, 1923-1926), de Laval (Mayenne, 1926-1929), avant d’obtenir le lycée de Rennes en 1929. Il s’était marié en juillet 1928 à Laval (Mayenne). Le couple eut deux enfants.

Professeur en classe préparatoire à l’école militaire de Saint-Cyr, Jean Bollot fut désigné en 1953 pour la chaire de mathématiques spéciales. Ne s’estimant pas capable d’assurer de tels cours, il fut forcé d’accepter. Les élèves se plaignirent, un inspecteur général vint, mais les résultats aux concours d’entrée (une moitié d’admissibles sur les candidats présentés) furent jugés par le proviseur comme « une situation honorable ».

Jean Bollot, actif militant du Syndicat national de l’enseignement secondaire, devait subir les conséquences de ses engagements. Il fut même déchargé de sa classe de spéciales et retrouva une classe de mathématiques élémentaires. Selon l’inspecteur général, jugé rude et impulsif, avec une « attitude cassante », « avec plus d’adresse il aurait su plus facilement inspirer à ses élèves plus de confiance ». Il conserva néanmoins la classe de mathématiques élémentaires et sa responsabilité de conseiller pédagogique. Il était membre de plusieurs sociétés de spécialistes. L’inspecteur d’académie, en le proposant à l’honorariat, en 1961, indiquait : « d’un caractère trop rude, a eu quelques déboires dans sa carrière ».

Jean Bollot devint président du conseil d’administration de la section départementale d’Ille-et-Vilaine de la MGEN, le 5 juin 1947. Il conserva cette responsabilité jusqu’au 20 juin 1973. Il resta membre du CA jusqu’en mai 1977, renonçant à se représenter en raison de son état de santé (hospitalisé depuis mars).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article17109, notice BOLLOT Jean, Antoine par Jacques Girault, version mise en ligne le 20 octobre 2008, dernière modification le 11 octobre 2021.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. Nat., F17/27803. — Renseignements fournis par la MGEN (Ille-et-Vilaine).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément