ROZET Jean, Baptiste (dit Jean-Baptiste), Claudius

Par Jacques Girault

Né le 23 avril 1907 à Firminy (Loire), mort le 10 mars 1974 à Unieux (Loire) ; instituteur dans la Loire ; militant du SNI.

Fils d’un forgeur, Jean-Baptiste Rozet entra à l’École normale d’instituteurs de Montbrison (Loire) en 1923. Instituteur à L’Horme, il effectua son service militaire comme secrétaire d’État-major dans un régiment d’infanterie à Batna (Algérie) puis devint instituteur dans diverses communes de la Loire (Firminy école Saint-Pierre 1930, La Ricamarie de 1930 à 1933, puis école du Mas à Firminy). Dans les années 1960, il enseignait à Unieux.

Jean-Baptiste Rozet se maria en décembre 1932 à Firminy avec une employée, fille d’un maçon.

Membre du Syndicat des membres de l’enseignement laïque (Fédération unitaire de l’enseignement), puis du Syndicat national des instituteurs, au lendemain de la guerre, il milita pour que le SNI adhère à la CGT-FO. Après le choix de l’autonomie, il dut militer aussi à la FEN-FO.

Pour la préparation du congrès du SNI de 1952, il publia, dans L’Ecole libératrice du 27 juin, avec 8 autres militants, connus pour leur proximité avec le courant « Force ouvrière » un texte dit d’« orientation syndicale » préconisant la recherche prioritaire de l’unité « dans l’indépendance absolue du mouvement syndical ».

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article171221, notice ROZET Jean, Baptiste (dit Jean-Baptiste), Claudius par Jacques Girault, version mise en ligne le 3 mars 2015, dernière modification le 27 mars 2021.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. Dép. Loire (Marie-France Marcuzzi), 1R1865, n°1550, 2845 W 1, T 143. — Presse syndicale.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément