RUCART Pierre, Joseph, Louis

Par Jacques Girault, Guy Putfin

Né le 14 janvier 1896 à Avion (Pas-de-Calais), mort le 18 mai 1983 à Lens (Pas-de-Calais) ; professeur dans le Nord ; militant syndicaliste de la FEN.

Fils de Virginie Thumerelle, journalière-servante, Pierre Rucart fut légitimé par mariage avec Pierre , François Rucart, mineur. Il obtint le brevet supérieur en 1913 et fut mobilisé dans l’infanterie en avril 1915. Aspirant en janvier 1916, il fut grièvement blessé le 5 mai 1917, lors d’une attaque de sa section et obtint une citation puis la Légion d’honneur en novembre 1920. Démobilisé en septembre 1919 au grade de sous-lieutenant, il entama des études supérieures à la faculté des sciences de Lille où il obtint une licence ès sciences en 1923, tout en étant aide préparateur en chimie appliquée depuis mai 1920. Il devint professeur à l’école pratique de commerce et d’industrie (Institut Turgot) de Roubaix (Nord) en 1922, (devenue collège technique à partir de 1944) où il fut distingué officier d’académie dans la promotion de juillet 1934. À partir de 1944, il enseignait dans la classe préparatoire aux Arts et Métiers. Il fut détaché dans les services départementaux de la Jeunesse et des Sports à partir de 1952 et prit sa retraite en 1956.

Il se maria en août 1929 à Lille (Nord) avec une institutrice, future directrice d’école, fille d’un tailleur de pierres. Le couple eut deux enfants.

Pierre Rucart était le secrétaire général du Syndicat du personnel administratif de l’éducation physique et sportive en 1953. Il se reconnaissait dans la tendance de la direction « autonome » de la Fédération de l’Éducation nationale. Secrétaire de la section du Nord de la FEN de 1949 à 1961, il fut membre suppléant à la commission administrative fédérale de la FEN au titre des sections départementales (autonomes) à partir du congrès de novembre 1949, puis titulaire à partir de novembre 1950 (signalé dans la presse syndicale comme appartenant aux « services extérieurs Jeunesse et sports »), jusqu’au congrès de novembre 1961. En 1951, il fut membre des commissions fédérales “structure et propagande” et “affaires corporatives”, puis les années suivantes, des commissions “affaires corporatives” et “culture et jeunesse”. Au congrès de la FEN de novembre 1961, Torion lui succéda au titre de la section départementale du Nord.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article171234, notice RUCART Pierre, Joseph, Louis par Jacques Girault, Guy Putfin, version mise en ligne le 4 mars 2015, dernière modification le 27 mars 2021.

Par Jacques Girault, Guy Putfin

SOURCES : Arch. Nat. F17/26622, 27330.— JO, lois et décrets, 9 novembre 1920, 1er juillet 1934. — Arch. Dép. Pas-de-Calais, état civil, registre matricule. — l’Enseignement public.— Notes d’Alain Dalançon et de Laurent Frajerman.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément