FELZENSTEIN Sarah, épouse GUTFRAJND.

Par Jo Szyster

Varsovie (Pologne), 16 juin 1909 – Israël, 23 septembre 1993. Militante communiste en Pologne et en Belgique, résistante, déportée, épouse de Jacob Gutfrajnd (dit Albin).

Sarah Felzenstein (dite Suzanne, Marie) est née de parents ouvriers. Après l’école primaire, elle commence à travailler à l’âge de quinze ans comme employée dans une firme privée. Elle fait des études commerciales tout en travaillant. En 1928, elle entre au syndicat. Elle adhère au Secours rouge international et, en 1931, au Parti communiste (PC). En 1935, elle est secrétaire du comité de Secours rouge de Varsovie et est aussi courrière pour le PC. Poursuivie par la police polonaise, elle se réfugie en Belgique où elle obtient le statut de réfugiée politique par l’intermédiaire du Secours Populaire.

Sarah Felzenstein n’est admise au PC belge qu’en 1941, car le parti polonais a été dissous par l’Internationale communiste et ses membres sont initialement tenus à l’écart. Sous l’occupation allemande, elle est active aux Partisans armés (PA) puis au Comité de Défense des Juifs (CDJ). Sarah Felzenstein est arrêtée le 21 juin 1943 lors d’un rendez-vous avec un certain « Joseph ». Elle est envoyée à la caserne Dossin à Malines (Mechelen, pr. Anvers-Antwerpen, arr. Malines) et déportée à Auschwitz (aujourd’hui voïvodie de Petite-Pologne, Pologne). Sarah passe ensuite par les camps de Ravensbrück (Brandebourg, Allemagne) et Neustadt (Allemagne). Elle est libérée le 2 mai 1945 par l’Armée rouge et revient en Belgique le 21 mai 1945.

Dès son retour, Sarah Felzenstein reprend son activité militante au PC. Début 1952, Sarah et son mari Jacob Gutfrajnd, ancien dirigeant des PA sous le pseudonyme d’Albin, se proposent, avec l’accord du PCB, de retourner vivre en Pologne. Ils quittent de pays au moment de la grande vague antisémite de septembre 1957 et s’installent en Israël où ils décéderont.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article171382, notice FELZENSTEIN Sarah, épouse GUTFRAJND. par Jo Szyster, version mise en ligne le 8 mars 2015, dernière modification le 9 janvier 2020.

Par Jo Szyster

SOURCES : CArCoB, Dossier CCP – Archives personnelles de Jo Szyster.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément