MARCASSOLI Pierre [pseudonyme Boby]

Par Antonio Bechelloni, Claude Pennetier, Michel Thébault

Né le 3 février 1921 à Nembro (Bergamo, Italie), fusillé le 26 août 1944 à Villevaudé (Seine-et-Marne) ; résistant FFI.

Pierre Marcassoli était vraisemblablement domicilié au Raincy (Seine-Saint-Denis) et s’engagea dans la résistance rejoignant à Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), un groupe de 28 résistants, cantonnés au début du mois d’août 1944, dans les locaux de l’école Joliot-Curie, alors école du bourg de Clichy-sous-Bois. Le 26 août 1944 ils furent encerclés et assiégés par les Allemands, ses compagnons parvinrent pour la plupart à s’échapper par les bois, alors très épais, de la Lorette. Mais Pierre Marcassoli fut fait prisonnier. Deux autres membres du groupe, Pierre Simon et Georges Chapot, avaient été arrêtés peu auparavant, à l’entrée de la ville. Vers 23 heures Pierre Simon et Pierre Marcassoli furent fusillés, exécutés sommairement, abattus par une rafale de mitrailleuse, en bordure de la RD 34, à la lisière d’un bois, sur la route menant de Claye-Souilly à Villevaudé. Le troisième prisonnier, le sergent FFI Georges Chapot profitant de l’obscurité et de la déclivité du terrain, bondit dans les buissons et malgré les rafales, parvient à s’échapper. Les corps criblés de balles de Marcassoli et Simon furent transportés le soir même par des résistants de Villevaudé où ils furent identifiés par le sergent Chapot.

Pierre Marcassoli obtint la mention mort pour la France et fut homologué FFI. Son nom figure sur les monuments aux morts de Clichy-sous-Bois (orthographié Marcassol) et du cimetière ancien du Raincy ainsi que sur une stèle apposée sur le lieu de leur exécution avec l’inscription "Ici le 26 août 1944 furent assassinés par les nazis deux résistants de Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis)"

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article171496, notice MARCASSOLI Pierre [pseudonyme Boby] par Antonio Bechelloni, Claude Pennetier, Michel Thébault, version mise en ligne le 13 mars 2015, dernière modification le 4 mai 2021.

Par Antonio Bechelloni, Claude Pennetier, Michel Thébault

SOURCES : Service historique de la Défense, Vincennes GR 16 P 391095 (à consulter). — Site du musée de la Résistance en ligne, Plaque en hommage à Pierre Marcassoli et Pierre Simon, à Villevaudé. — AERI.— Mémorial GenWeb. — Mémoire des Hommes.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément