BADAILLE Frédéric, Henri, Gustave dit Henri BADAILLE

Par Jean-Jacques Doré

Né le 15 janvier 1874 à Déville-lès-Rouen (Seine-Inférieure, Seine-Maritime), mort à Rouen le 12 juin 1914 ; journalier, ouvrier des quais ; secrétaire permanent du syndicat CGT des Dockers de Rouen de 1906 à 1914.

Fils d’un terrassier devenu inséminateur et d’une ouvrière de filature, Henri Badaille fut secrétaire permanent du syndicat des Débardeurs (devenu syndicat des Dockers en 1907) de Rouen de 1906 à 1914. Qualifié de " militant influent sur les quais de Rouen", il fut élu conseiller des prud’hommes en mars 1909.

Représentant du syndicat CGT des Dockers de Rouen au sein du Comité inter fédéral national des dockers et inscrits maritimes, il fut délégué par la Fédération à Calais (Pas-de-Calais) lors de la grève des dockers en juillet 1911.

Henri Badaille habitait 37 rue Dugay-Trouin à Rouen, il y mourut brutalement le 12 juin 1914, 300 personnes assistèrent à son inhumation le 15 et ce fut Pierre Grandin, le secrétaire de l’Union départementale qui prononça son éloge funèbre.
Son frère, Gaston, Casimir, lui succéda au secrétariat des Dockers de Rouen de 1917 à 1919.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article171504, notice BADAILLE Frédéric, Henri, Gustave dit Henri BADAILLE par Jean-Jacques Doré, version mise en ligne le 13 octobre 2020, dernière modification le 8 octobre 2020.

Par Jean-Jacques Doré

SOURCES : L’Ouvrier syndiqué, organe de l’Union des chambres syndicales ouvrières (UCSO) des Bouches-du-Rhône et de la Bourse du travail de Marseille, 1er janvier 1911 (BNF Gallica). — Notes de Louis Botella — Arch. Dép. Seine-Maritime, 1 MP 3244. — Arch. Dép. Pas-de-Calais Dossier M 1 798. — "Vérités" juillet 1914. — Registre matricule militaire. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément