PAINDAVEINE Marthe, épouse ALBEAU.

Par Roger Darquenne

Chapelle-lez-Herlaimont (pr. Hainaut, arr. Charleroi), 4 juin 1902 – mars 1998. Employée, conseillère communale, échevin et bourgmestre socialiste de Chapelle-lez-Herlaimont, conseillère provinciale du Hainaut, fille de Victor Paindaveine*.

Fille de Victor Paindaveine*, militant socialiste et mélomane passionné, Marthe Paindaveine fréquente l’orphelinat rationaliste de Bruxelles de 1907 à 1912 et suit les cours dominicaux de commerce à l’école industrielle de Morlanwelz (pr. Hainaut, arr. Thuin). Dès 1924, elle s’occupe de l’Œuvre de l’enfance à Chapelle. Elle en est la secrétaire de 1927 à 1949 puis la présidente. Elle devient conseillère communale à Chapelle-lez-Herlaimont en 1933.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, en février 1942, Marthe Paindaveine est arrêtée par la Gestapo puis relâchée. Après ce conflit, elle devient échevin de l’Instruction publique de Chapelle-lez-Herlaimont en 1947, puis bourgmestre de 1949 à 1970. Elle est conseillère provinciale du Hainaut de 1954 à 1961.

Marthe Paindaveine-Albeau est également présidente de nombreuses sociétés notamment des sociétés d’habitations sociales La Ruche chapelloise et La Maison heureuse à La Louvière (pr. Hainaut, arr. Soignies).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article172156, notice PAINDAVEINE Marthe, épouse ALBEAU. par Roger Darquenne, version mise en ligne le 7 avril 2015, dernière modification le 10 décembre 2019.

Par Roger Darquenne

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément