DILLEMANN Philippe [DILLEMANN Philippe, Marie]

Par Marie-Cécile Bouju

Né le 21 juillet 1906 à Montigny-les-Corneilles, mort le 29 juillet 1971. maître imprimeur ; résistant ; membre du Groupe de la rue de Lille à Paris.

Philippe Dillemann est le fils de Jean Dillemann et de Marthe Noblecourt.

Il dirigeait l’imprimerie Artra, 8 avenue Sœur-Rosalie dans le XIIIe arrondissement à Paris, depuis les années 1930, en tant que prote puis gérant. Mobilisé, il obtint la croix de guerre le 28 juin 1940.

L’imprimerie Artra fit partie à partir du printemps 1944 du Groupe de la rue de Lille, groupe clandestin fondé en 1943, qui offrait aux mouvements de résistance une aide logistique pour leurs publications.

En 1945 il participa à la fondation d’une association d’imprimeurs résistants, le Groupe parisien de l’imprimerie clandestine, qui devait assister les imprimeurs résistants victimes de la répression et leur famille. Son président fut Ernest Aulard, la trésorière Marthe Norgeu, et Dillemann en assura le secrétariat.
L’association était encore active en 1951 avec environ 70 membres. Leur action la plus visible fut l’édition d’un livre, Epreuves dans l’ombre en 1946.

Dillemann était également membre du Syndicat patronal des maîtres-imprimeurs typographes de Paris et de la Seine. Ce fut en tant qu’employeur et au titre de membre du Groupe parisien de l’imprimerie clandestine qu’il fut nommé en 1945 au Comité régional interprofessionnel d’épuration, pour l’imprimerie, charge dont il démissionna en 1946, estimant qu’on ne donnait pas au comité les moyens d’effectuer un travail sérieux et que les imprimeries les plus impliquées dans la collaboration échappaient à l’épuration. Il fut nommé administrateur séquestre de la Maison de la Bonne Presse en 1944.

Il a été fait chevalier de la Légion d’honneur en 1947 au titre de ses actions au sein de la résistance. Il lui a été reconnu à ce titre le grade de lieutenant.
Il s’est marié à Elina Olivier en 1928, dont il divorça en 1948.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article172313, notice DILLEMANN Philippe [DILLEMANN Philippe, Marie] par Marie-Cécile Bouju, version mise en ligne le 15 avril 2015, dernière modification le 23 septembre 2020.

Par Marie-Cécile Bouju

SOURCES : Paul Chauvet. La Résistance chez les fils de Gutenberg. Paris : A compte d’auteur, 1979, p. 33. — Marie-Cécile Bouju. « Le Groupe de la rue de Lille", La Résistance en Ile-de-France [DVD], 2004. — Archives de la Légion d’honneur, AN. — Groupe parisien de l’imprimerie clandestine, 77 W 1093 336131, Arch. Préfecture de police de Paris. — Comité régional interprofessionnel d’épuration, Perotin/901/64/1, 102 W, Arch. Paris. — . Yves Guillauma. « Une centrale de presse catholique à la Libération : la Maison de la Bonne Presse (août 1944-février 1947) ». Le Pari de la presse écrite : des professionnels chrétiens s’expriment, Bayard Presse, Centurion, 1998, p. 263-302. — Notes d’Emmanuel Debono.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément