BONNOT Eugène

Par Michaël Boudard, Claude Pennetier

Né le 11 août 1917 à Prémery (Nièvre), mort le 4 mars 2006 à Pougues-les-Eaux (Nièvre) ; employé de commerce puis employé à la SNCF ; militant syndicaliste ; adjoint PCF au maire de Fourchambault (1953-1977) ; conseiller général de Prémery (1973-1979) et maire de Prémery (1977-1983).

Fils d’un employé au chemin de fer, Eugène Bonnot était, dans la décennie 1930, employé de commerce à Nevers où il se maria en 1936 avec une couturière.
Ayant commencé son service militaire en novembre 1938 au 13e régiment d’infanterie de Nevers, il combattit et fut fait prisonnier en juin 1940. Le 30 décembre 1942, il fut rapatrié comme veuf et père d’un enfant. Il intégra alors, à partir du début de l’année 1943, la SNCF. Durant l’été 1944, il rejoignit les FFI de la Nièvre.
Eugène Bonnot adhéra au Parti communiste en 1953 et fut élu conseiller municipal de Fourchambault en mai 1953 : il devint l’adjoint du maire Robert Hostier et fut reconduit à ce poste en mars 1959, mars 1965 (il était alors sous-chef de gare) et mars 1971 (le maire était alors Maurice Besson, et Raymond Bussière, était également adjoint). Secrétaire de la section de Fourchambault à partir de 1961, il entra la même année au bureau fédéral communiste où il siégeait toujours en 1969. Il était secrétaire de l’association des élus républicains en 1961. Il militait aussi à la CGT (délégué cadre cheminot en 1966) et au mouvement de la Paix, dont il fut le secrétaire départemental dans les années soixante.
En septembre 1973, pour le Conseil général, Eugène Bonnot se présenta aux élections dans le canton de Prémery ; il fut élu au second tour. Quatre ans plus tard, il constitua une liste lors des élections municipales de Prémery alors que le maire sortant socialiste, Émile Depierreux, ne se représentait pas. Il fut élu et devint maire le 25 mars 1977. Lors du renouvellement cantonal de mars 1979, Eugène Bonnot fut battu par le candidat de droite Paul Cabarat. Suite au renouvellement municipal de 1983, il quitta la mairie de Prémery.
Eugène Bonnot fut également conseiller régional de Bourgogne et était chevalier de la Légion d’honneur.
Ses obsèques furent civiles au cimetière de Fourchambault.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article17240, notice BONNOT Eugène par Michaël Boudard, Claude Pennetier, version mise en ligne le 20 octobre 2008, dernière modification le 3 juin 2021.

Par Michaël Boudard, Claude Pennetier

SOURCES : Arch. comité national du PCF. — Arch. Dép. Nièvre : état civil de Prémery ; état civil et recensement de Nevers ; série R (classe 1937) ; 1630 W 53 : dossier ONAC-VG n°32112 ; 2075 W 4 et 2075 W 5 : liste des maires de la Nièvre ; presse : Journal du Centre. — SHD, , Vincennes GR 16 P 72666.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément