SALLES René, Jean

Par Jacques Girault

Né le 4 août 1929 à Ibos (Hautes-Pyrénées) ; professeur d’université ; militant communiste en Gironde.

Fils d’un instituteur laïque et sympathisant socialiste SFIO, René Salles reçut les premiers sacrements catholiques. Il se qualifiait par la suite d’athée. Il fit ses études secondaires au lycée Gouraud à Rabat (Maroc).

Il se maria religieusement en août 1951 à Bordeaux (Gironde), avec la fille d’un secrétaire de mairie et d’une receveuse des postes, professeur d’anglais qui termina sa carrière comme maître de conférences dans une université bordelaise. Le couple eut deux enfants qui ne reçurent aucun sacrement religieux.

Étudiant à la faculté des lettres de Bordeaux, assistant de français à Bristol (Grande-Bretagne) en 1951-1952, il obtint la licence d’anglais en 1954 et un diplôme d’études supérieures en 1955, tout en effectuant son service militaire de septembre 1954 à avril 1956 à Bordeaux. Il fut à nouveau assistant de Français à Winchester College (Grande-Bretagne) en 1956-1957.

Reçu au CAPES en juin 1957, après une année au centre pédagogique régional, il devint professeur certifié au lycée municipal de Bordeaux de 1958 à 1968. Adhérent au Syndicat national de l’enseignement secondaire, il demeurait à Mérignac avec son épouse.

René Salles, membre du Parti communiste français depuis 1950, participa comme délégué de la Gironde au congrès mondial de la Paix et à la campagne de signatures pour soutenir l’appel de Stockholm. Il ne reprit vraiment contact avec le PCF qu’après de longs séjours en Grande-Bretagne où il fut assistant dans des établissements d’enseignement en 1952 et en 1956. Aussi la fédération notait-elle qu’il n’avait rejoint le PCF qu’en 1958. Secrétaire de la section communiste de Mérignac de 1960 à 1970, secrétaire du comité local de paix en Algérie, membre du comité de la fédération communiste de 1961 à 1966, il fit partie de la délégation de la fédération de la Gironde au XVIe congrès du PCF (mai 1961).

Candidat communiste au Conseil général en 1964 et en 1970, il conduisit la liste du PCF pour les élections municipales de Mérignac en 1965.

René Salles devint assistant d’anglais à l’Institut universitaire de technologie “Communication“ de l’Université de Bordeaux III en 1968. Il soutint sa thèse de doctorat d’Etat à l’Université de Paris III à la fin des années 1970 sous le titre « Structure, implantation et influence du Parti communiste de Grande-Bretagne dans une perspective historique ». Membre du SNESup, devenu professeur, il prit sa retraite en 1989 et cessa ses activités militantes tout en restant syndiqué.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article172572, notice SALLES René, Jean par Jacques Girault, version mise en ligne le 27 avril 2015, dernière modification le 26 mars 2021.

Par Jacques Girault

SOURCES : Archives du comité national du PCF. — Renseignements fournis par l’intéressé.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément